La valeur ajoutée de la certification volontaire

Les marques volontaires de certification sont, pour les entreprises, un outil de compétitivité qui établit la confiance dans leurs relations avec leurs clients et leurs partenaires.
Elles attestent de la conformité des produits de construction à un ensemble de caractéristiques et de performances (qualité, sécurité, durabilité ou aptitude à l'usage) décrites dans les référentiels de certification qui précisent les spécifications techniques à respecter et les modalités de leurs contrôles. Les référentiels de certification sont élaborés en tenant compte de l'avis de toutes les parties intéressées (fabricants, utilisateurs, pouvoirs publics, consommateurs, …).

Délivrées par un organisme certificateur accrédité, les marques volontaires :

  1. garantissent que les performances des produits sont contrôlées de façon continue par le fabricant et vérifiées périodiquement par l'organisme certificateur,
  2. apportent la preuve que les exigences sont respectées,
  3. garantissent que les produits concernés sont aptes à l'emploi pour réaliser des ouvrages selon les règles de l'art en vigueur (normes NF DTU, Fascicules du CCTG, …).

Les logos des marques volontaires figurent directement sur le produit, sur chaque unité de conditionnement ou encore sur les emballages et notices techniques. Des indications complémentaires figurent également sur le marquage pour informer l'utilisateur sur les performances du produit et permettre sa traçabilité.
L'organisme certificateur délivre au fabricant une attestation (ou certificat) de droit d'usage de la marque sur laquelle figure la liste des produits et des caractéristiques certifiés.
L'organisme certificateur établit une liste officielle de l'ensemble des titulaires, des produits et des caractéristiques certifiées pour une certification donnée et la met à disposition de tout demandeur (à partir de son site Internet ou sur simple demande).
Vous trouverez des informations pratiques sur les sites Internet des organismes certificateurs.